Skip to Content


 
© 2009 Antoine de Changy & Célina Antomarchi-Lamé • Nous contacter
Notre approche:
Nous nous adressons aux voyageurs qui veulent se fondre dans la vie mongole, à ceux qui sont prêts à troquer un certain confort contre une expèrience de vie unique.
Nous déconseillons ceux qui veulent tout voir et aller partout en un laps de temps limité. Nous privilègions un approche intimiste, préférant prendre notre temps ou d'autres passent sans baisser la vitre de leur voiture. La connaissance que nous avons de la région et de ses hommes nous permet cette approche.
Nous avons opté pour un tourisme responsable et limité. Nous privilégions un nombre restreint de visiteurs, ceux dont la mentalité correspond à ce que nous proposons.
Pour les voyageurs:
Nous vous apportons des conseils et notre connaissance du terrain pour réaliser le projet de votre voyage. Que ce soit pour partager quelques jours dans le campement d'une famille avant de partir pour une randonné à cheval accompagné d'un éleveur ou pour explorer à pied, à poney ou en voiture ces espaces qui appellent à la contemplation.
Pour les éleveurs:
Notre but est de leur apporter une source de revenu qui leur permette d'amortir les effets combinés de la hausse du prix du pétrole et de la farine pour parer aux conséquences d'un hiver particulièrement rude (à travers l'achet de foin pour venir en aide aux animaux en cas d'urgence par exemple).

Concrètement, cette année, dans l'Altaï, les pluies ont été faibles, le foin ramassé par les éleveurs est rare et de pauvre qualité. Toutes les conditions sont, une fois de plus, réunies pour q'un hiver particulièrement rigoureux ait des conséquences dramatiques sur les troupeaux.

La Région:
La province de Byan-Olgii est située à l'extrême ouest de la Mongolie dans le massif de l'Altaï. Elle est essentiellement peuplée de Kazakhs qui pratiquent un élevage nomadique et sont réputés pour la chasse à l'aigle.
Située à 1700 km d'Oulan-Bator, la province est limitée par les frontières russes et chinoises dessinées sur la ligne de crête des plus hauts sommets de Mongolie, elle abrite notament le Parc National de Tavanbogd.
Qui sommes nous?
En août 2004, après une année de voyage à vélo depuis Istanbul, nous sommes arrivés à la pointe ouest de la Mongolie, dans la province de Bayan-Olgii. Nous y avons passé une année entière, partageant le quotidien d'une famille d'éleveurs nomades, apprenant leur métier et leur langue.
Un récit de voyage est paru aux Presses de la Renaissance: "L'appel de la steppe", un film et une exposition de photos sont également disponibles.
Depuis nous sommes régulièrement retournés dans ces contrées: pour y voir des amis et pour y développer cette forme de tourisme solidaire profitant aux éleveurs.